Accueil   |   Pour nous rejoindre   |   Plan du site   |   English
  Organisation | Nominations  | Intronisations | Nouvelles
Les leaders
Les héros
Les communautés
La technologie
Prix pour réalisations sectorielles
Le transport intermodal (2004)
Le transport intermodal de marchandises, qui a radicalement transformé le secteur ferroviaire canadien au cours des dernières années, mérite la reconnaissance; aussi sommes-nous heureux de célébrer ses succès en l’intronisant au Temple de la renommée des chemins de fer canadiens.

CN IntermodalAu cours des cinq dernières années, le transport intermodal a connu une croissance remarquable tant au Canadien National qu’au Chemin de fer Canadien Pacifique. Il occupe actuellement le premier rang dans le transport ferroviaire de marchandises et continue à être le secteur d’activité des chemins de fer qui croît le plus rapidement.

Le transport intermodal de marchandises vise principalement les envois de grande valeur à délai de livraison critique expédiés par conteneurs à l’intérieur de l’Amérique du Nord et entre l’Amérique du Nord et d’autres continents. Cette technologie a vu le jour lorsqu’on a commencé à charger des semi-remorques sur des wagons plats, mais elle a beaucoup évolué depuis.

Les activités intermodales du CN et du CFCP se divisent en deux segments : le marché international (importations et exportations) et le marché intérieur. Le trafic international d’importation est principalement constitué d’envois par conteneurs transportés depuis les ports de Halifax, de Montréal et de Vancouver vers des destinations intérieures partout au Canada et aux États-Unis.

CP IntermodalLes deux chemins de fer ont consacré d’importants investissements à la construction d’installations intermodales de façon à favoriser la croissance future du secteur.

Pour leurs marchés intermodaux intérieurs, le CN et le CFCP disposent de trains sur longues distances ainsi que de terminaux intermodaux stratégiquement situés, ce qui leur permet d’assurer à leur clientèle des services très concurrentiels sur le plan des temps de parcours, de la fiabilité et de la livraison de porte-à-porte. La collaboration entre les transporteurs routiers sur courtes distances et les chemins de fer a permis aux entreprises ferroviaires d’offrir des services à de nombreux clients du secteur du détail qui ne pourraient pas autrement profiter des économies que procure le transport par rail.

À long terme, on prévoit que les expéditions par conteneurs de produits de consommation à l’échelle mondiale continueront de croître et que cette croissance pourrait être comparable aux taux de croissance annuels enregistrés récemment. Les dépenses de consommation en Amérique du Nord et l’augmentation continue des importations par les pays asiatiques, en particulier la Chine, seront les moteurs de cette croissance.

On prévoit également que la croissance du trafic intermodal intérieur se poursuivra en raison d’une augmentation générale des dépenses de consommation, de nouveaux gains dans le secteur alimentaire canadien transcontinental et d’une expansion du commerce transfrontalier entre le Canada, les États-Unis et le Mexique.

Les chemins de fer canadiens sont prêts à relever le défi. Par exemple, en 2003, le CFCP a mis en circulation des trains intermodaux munis du système Locotrol III, soit des trains dont la locomotive est télécommandée au milieu du convoi par les équipes de tête. Il s’agissait d’une nouvelle mesure visant à accroître l’efficacité de l’exploitation des services intermodaux.

Cette importante amélioration témoigne de la croissance que le trafic intermodal a connue grâce à l’apport d’une technologie que les chemins de fer réservaient autrefois aux lourds trains de vrac d’une longueur excessive servant au transport de marchandises comme le charbon, la potasse et le soufre. Maintenant, le CFCP tire également parti des avantages que procurent les trains intermodaux plus longs et plus lourds, une façon novatrice d’accroître sa capacité pour répondre à la demande incessante de services intermodaux.

La croissance du transport intermodal se poursuivra, ce qui permettra au secteur ferroviaire de respecter les objectifs des politiques gouvernementales, notamment en offrant une solution de rechange viable à l’expansion des réseaux routiers déjà encombrés, en permettant la réduction des gaz à effet de serre et en contribuant à préserver l’environnement du Canada et la qualité de vie des Canadiens.

Photos: CN et CFCP

 
    © 2006 Le Temple de la renommée des chemins de fer canadiens.