Accueil   |   Pour nous rejoindre   |   Plan du site   |   English
  Organisation | Nominations  | Intronisations | Nouvelles
Les leaders
Les héros
Les communautés
La technologie
Prix pour réalisations sectorielles
Pierre Berton (2002)
Pierre Berton, 1920-2004Pierre Berton figure parmi les journalistes, historiens et personnalités médiatiques les plus célèbres au Canada. Né en 1920 à Whitehorse, dans le Territoire du Yukon, M. Berton est devenu une personnalité en vue au Canada à titre d'historien populaire et d'écrivain réputé.

M. Berton fait ses débuts dans le secteur journalistique à Vancouver en 1942. À 21 ans, il est nommé directeur des nouvelles locales, devenant le plus jeune à occuper un tel poste dans un quotidien canadien. Il est ensuite rédacteur en chef du magazine Maclean's et travaille ultérieurement au Toronto Star. À partir de la fin des années 1950, M. Berton anime ses propres émissions télévisées et participe à titre de panéliste à des émissions d'affaires publiques comme Front Page Challenge.

Au cours de sa brillante carrière, M. Berton publie de nombreux ouvrages qui mettent en lumière des facettes intéressantes et romantiques de l'histoire du Canada. Des livres comme 1967: The Last Good Year, Farewell to the Twentieth Century et Vimy, entre autres, lui ont valu des critiques élogieuses.

Deux des ouvrages les plus populaires de M. Berton, The National Dream (publié en français sous le titre Un rêve insensé) (1970) et The Last Spike (Le dernier mille) (1972) traitent de façon colorée et détaillée du contexte entourant la construction du premier chemin de fer transcontinental canadien. Ces deux ouvrages ont été adaptés plus tard pour en faire des séries télévisées qui ont donné aux Canadiens un aperçu fascinant des débuts du Chemin de fer Canadien Pacifique et du rôle fondamental qu’il a joué dans le développement du pays. En 1972, M. Berton gagne un troisième Prix du Gouverneur général, cette fois pour son émouvant récit Le dernier mille.

L’insigne d’un Compagnon du l’Ordre du CanadaChancelier du Collège du Yukon, docteur honoris causa à plusieurs reprises et lauréat de quatre grands prix littéraires, M. Berton est aussi Compagnon de l'Ordre du Canada.

Un rêve insensé et Le dernier mille relatent les débuts de l'ère ferroviaire canadienne d'une façon toute particulière. Les ouvrages de M. Berton ont permis de renseigner la population sur le rôle historique de premier plan joué par le Chemin de fer Canadien Pacifique pour unifier le pays et favoriser la croissance économique canadienne. Cette contribution importante à la documentation sur l'histoire ferroviaire du Canada vaut à Pierre Berton, en 2002, le prix de reconnaissance annuel du Temple de la renommée des chemins de fer canadiens.

 
    © 2006 Le Temple de la renommée des chemins de fer canadiens.