Accueil   |   Pour nous rejoindre   |   Plan du site   |   English
  Organisation | Nominations  | Intronisations | Nouvelles
Les leaders
Les héros
Les communautés
La technologie
Prix pour réalisations sectorielles
Paul M. Tellier (2002)
Paul M. Tellier et Robert J. Ritchie reçoivent leurs prix de Bill Rowatt (Président, ACFC)

M. Paul Tellier a été nommé président-directeur général et membre du conseil d'administration du CN le 1 er  octobre 1992. Auparavant, depuis le mois d'août 1985, il occupait le plus haut poste de la Fonction publique du Canada, à savoir celui de greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet au sein du gouvernement du Canada.

M. Tellier est diplômé de l'Université d'Ottawa et de l'Université d'Oxford, en Angleterre, et il est inscrit au Barreau du Québec depuis 1963. Grand leader du secteur public, il a occupé plusieurs postes, dont celui de sous-ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien en 1979 et celui de sous-ministre de l'Énergie, des Mines et des Ressources en 1982. M . Tellier est aussi un leader respecté du domaine des affaires; en plus d'avoir fait partie du conseil d'administration du CN, il a occupé des postes de direction à Alcan Aluminum Limitée, BCE Inc./Bell Canada, Bombardier Inc., Grand Trunk Corporation et McCain Foods Limited. Il a aussi été président de l'Association des chemins de fer du Canada et vice-président du Conseil canadien des chefs d'entreprise.

Paul M. TellierM. Tellier est devenu Compagnon de l'Ordre du Canada en 1993. En 1997, la revue Railway Age lui a décerné le titre de cheminot de l'année et, en 1998, ses pairs l'ont choisi comme PDG de l'année au Canada. Puis, en 2000, le journal Les Affaires l'a nommé Personnalité de l'année. Enfin, en 2001, il a obtenu le prix McCullough à titre de cadre supérieur de l'année en matière de logistique; ce prix est attribué par la National Industrial Transportation League et le Logistics Management & Distribution Report .

M. Tellier est né à Joliette (Québec), en 1939. Durant son passage au CN, la compagnie, qui était auparavant propriété de l'État, s'est transformée en un chemin de fer nord-américain à horaires fixes des plus performants, rentables et sûrs. Son réseau couvre désormais tout le Canada et le centre des États-Unis, et s'étend jusqu'au golfe du Mexique grâce à des alliances de marketing. Deux des plus importantes réussites de M. Tellier à titre de président-directeur général du CN ont été de diriger la privatisation très réussie de la compagnie en 1995 et la tenue de son premier appel public à l'épargne, et piloter l'acquisition de l'Illinois Central.

L'insigne de Compagnon de l’Ordre du CanadaPour honorer son leadership et ses réussites et reconnaître sa grande contribution au secteur ferroviaire canadien durant une courte mais remarquable période d'une dizaine d'années, M. Tellier a été intronisé au Temple de la renommée des chemins de fer canadiens en 2002 dans la catégorie Leaders. Peu de temps après avoir reçu ces honneurs, M. Tellier a annoncé sa retraite du CN, en 2003.

 
    © 2006 Le Temple de la renommée des chemins de fer canadiens.