Accueil   |   Pour nous rejoindre   |   Plan du site   |   English
  Organisation | Nominations  | Intronisations | Nouvelles
Les leaders
Les héros
Les communautés
La technologie
Prix pour réalisations sectorielles
Serge Belzile (2003)
Train circulant vers l'ouest dans Charlevoix (Août 1995) La Société des chemins de fer du Québec (SCFQ) a commencé à exploiter son premier chemin de fer d’intérêt local (CFIL) entre Québec et Clermont, dans l’Est du Québec, en 1994. Entre 1994 et 2009, la compagnie s'est agrandie jusqu'à regrouper six chemins de fer en Ontario, au Québec, au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse. En 2009, une grande partie du réseau de la SCFQ a été vendue au CN lors d'une transaction qui illustre bien le contexte toujours changeant du chemin de fer canadien.

Serge Belzile, l’ancien président et chef de la direction de la Société des chemins de fer du QuébecLes chemins de fer d’intérêt local et régional qu’exploitait la SCFQ étaient importants pour les expéditeurs de ces régions et offraient un service à la clientèle d'excellente qualité. Depuis 1994, Serge Belzile a dirigé la mise sur pied et la croissance de la compagnie. Il a été le premier président-directeur général de la SCFQ et, grâce à son leadership, à son dévouement et à sa vision, l'entreprise est aujourd'hui très dynamique. M. Belzile a joué un rôle déterminant dans la collaboration avec les partenaires financiers, qui a abouti à la création de la SCFQ dans le milieu des années 1990, et l’efficacité dont il a fait preuve dans ses relations avec les clients, les collectivités et les transporteurs de correspondance a permis de faire de la société le principal exploitant de CFIL au Québec et dans les Maritimes pendant de nombreuses années. Durant cette période de croissance, M. Belzile s'est attiré beaucoup de respect au sein du secteur ferroviaire dans son ensemble, et il a pris part à plusieurs initiatives. Il a également fait partie du conseil d’administration de l’Association des chemins de fer du Canada.

M. Belzile a quitté la SCFQ au début de 2003 pour se consacrer à d’autres activités. Même si les CFIL qu'il a aidé à créer font maintenant de nouveau partie d'une grande entreprise, la contribution de M. Belzile au secteur ferroviaire a été récompensée par son intronisation au Temple de la renommée des chemins de fer canadiens lors de son départ à la retraite.

 
    © 2006 Le Temple de la renommée des chemins de fer canadiens.