Accueil   |   Pour nous rejoindre   |   Plan du site   |   English
  Organisation | Nominations  | Intronisations | Nouvelles
Les leaders
Les héros
Les communautés
La technologie
Prix pour réalisations sectorielles
Sir Donald Mann (2002)
« Maître bâtisseur » du Chemin de fer Canadien du Nord

Abandonnant les travaux de la ferme pour se consacrer à l’exploitation forestière, Donald Mann devient contremaître à l’âge de 21 ans. Il arrive à Winnipeg en 1879 et conclut un contrat commercial avec le Canadien Pacifique (CP) l’année suivante. Il réalise des contrats sur la ligne principale du CP entre Whitemouth, au Manitoba, et la chaîne de montagnes de Selkirk, en Colombie-Britannique, jusqu’en 1885. C’est dans ces montagnes qu’il fait la rencontre de son futur associé, William Mackenzie. Ils fondent ensemble la société Mackenzie Mann & Company en 1886 et s'engagent dans la réalisation de travaux d'expansion et de construction de plusieurs chemins de fer pour le compte du CP : le Qu'Appelle, Long Lake & Saskatchewan (QLL&S), le Calgary & Edmonton (C&E), et l'International of Maine. L'acquisition de la société Lake Manitoba Railway & Canal Co. en 1895 sert d'assise à la création du Chemin de fer Canadien du Nord. Tandis que William Mackenzie s'affaire au financement de l'expansion constante du chemin de fer, M. Mann – entrepreneur ferroviaire chevronné – fait office de « maître bâtisseur » du Chemin de fer Canadien du Nord. Il est forcé de démissionner de son poste de vice-président lors de la prise de contrôle de la société par le gouvernement fédéral au mois de septembre 1917. Bien qu’il ait été une personnalité en vue et qu’il ait frayé avec les hommes d’affaires et les politiciens canadiens les plus influents de son temps, M. Mann demeure une énigme aux yeux des historiens. Il a laissé en héritage tout un faisceau de lignes de chemin de fer dont la construction a grandement favorisé le développement du Canada.

 
    © 2006 Le Temple de la renommée des chemins de fer canadiens.