Accueil   |   Pour nous rejoindre   |   Plan du site   |   English
  Organisation | Nominations  | Intronisations | Nouvelles
Les leaders
Les héros
Les communautés
La technologie
Prix pour réalisations sectorielles
James J. Hill (2002)

James J. HillAux côtés de George Stephen, de Donald Smith et de Richard B. Angus, James Jerome Hill a été l'un des pionniers du chemin de fer. Il a fait partie du consortium ayant signé un contrat avec le gouvernement du Canada en vue de la construction du Canadien Pacifique en 1880.

Né au Canada, M. Hill consacre la première partie de sa carrière à la construction de chemins de fer dans le Midwest américain. Décrit comme un homme « de petite taille, borgne, au torse puissant et aux jambes arquées », il s'intéresse à la construction du Canadien Pacifique dans le but d'y relier son propre chemin de fer, le St. Paul, Minneapolis, and Manitoba Railway, à Winnipeg. Le raccordement du nouveau Canadien Pacifique à ces lignes américaines présenterait pour lui d'intéressantes possibilités de revenus et permettrait d'éviter la construction de la ligne « transcanadienne » proposée par d'autres membres du consortium, laquelle devait passer par la rive nord accidentée du lac Supérieur.

C'est en recommandant la nomination de William Cornelius Van Horne au poste de directeur général du Canadien Pacifique en 1881 que M. Hill contribue le plus au développement du chemin de fer au Canada. M. Van Horne en vient à s'opposer vivement au plan de M. Hill consistant à utiliser des lignes américaines pour le Canadien Pacifique et insiste pour que le chemin de fer passe par la rive nord du lac Supérieur. M. Hill quitte le CP au mois de mai 1883, jurant de se venger de M. Van Horne et du CP.

De retour aux États-Unis, M. Hill entreprend l'expansion dynamique de sa société, le Great Northern Railway, et se promet de construire sa propre ligne jusqu'au Pacifique. Cette détermination lui vaut le qualificatif de « fondateur d'empire ». Par leurs travaux de construction, M. Hill et son équipe – formée de nombreux Canadiens – transforment l'Ouest américain durant la dernière partie du XIXe siècle. Le Great Northern Railway devient par la suite un formidable rival de la ligne transcontinentale du Canadien Pacifique. Le Great Northern fait aujourd'hui partie du réseau du Burlington Northern Santa Fe.

 
    © 2006 Le Temple de la renommée des chemins de fer canadiens.