Accueil   |   Pour nous rejoindre   |   Plan du site   |   English
  Organisation | Nominations  | Intronisations | Nouvelles
Les leaders
Les héros
Les communautés
La technologie
Prix pour réalisations sectorielles
James J. Sirois (2004)
James Sirois au departement de conduite des trains à Sept-Îles quand il était coordonateur de trains M. James J. Sirois a vécu une longue histoire avec les chemins de fer. Il fait partie de ces nombreuses personnes dont le dévouement a permis d’assurer au Canada une exploitation ferroviaire sécuritaire pendant plus de 150 ans, dans le transport tant des marchandises que des voyageurs.

C’est à la fin des années 1940 que M. Sirois commence sa carrière au Canadien National à titre de commis. En 1950, il travaille déjà comme serre-frein et, peu de temps après, il est nommé chef de train. Il est alors affecté au tronçon de la voie principale du CN reliant Québec, Rivière du Loup et Edmundston, au Nouveau Brunswick.

James Sirois reçoit les ordres à la radio pendant aux boutons d'une locomotive GP9En 1955, il quitte le CN et participe au développement du Chemin de fer QNS & L au service duquel il passe 36 ans, d’abord comme serre-frein, puis chef de train et enfin mécanicien de locomotive.

Avant d’occuper un poste de direction, M. Sirois participe activement au mouvement syndical des cheminots. Il a d’ailleurs occupé des fonctions au sein du syndicat des Travailleurs unis des transports et a préconisé des moyens d’améliorer les conditions de travail qui ont été adoptés ultérieurement par le secteur.

James Sirois à Oreway QNS&L camp (point millaire 187) dans les anées 1950En 1960, M. Sirois prend part au lancement de la Compagnie de chemin de fer Québec-Cartier qui relie Port-Cartier et Gagnon, au Québec. C'est même lui qui est chef de train à bord du premier train lors du lancement de l'entreprise. À la même période, il participe à la construction du chemin de fer de Northernland, reliant le QNS & L au point milliaire 224 (Labrador City) à Wabush.



Photos: M. Patrick Sirois

 
    © 2006 Le Temple de la renommée des chemins de fer canadiens.