Accueil   |   Pour nous rejoindre   |   Plan du site   |   English
  Organisation | Nominations  | Intronisations | Nouvelles
Les leaders
Les héros
Les communautés
La technologie
Prix pour réalisations sectorielles
Vince Coleman (2004)
P. Vincent (Vince) Coleman est devenu un véritable héros canadien et s’ajoute à la liste des vaillants cheminots dont la bravoure a permis de sauver des vies. C’est à ce titre qu’il est intronisé au Temple de la renommée des chemins de fer canadiens en 2004, dans la catégorie Héros.

explosion de HalifaxNombreux sont les récits relatant la tragique explosion de Halifax qui s’est produite dans la triste matinée du 6 décembre 1917 et a causé la mort de plus de 2 000 personnes. Cette explosion a été le plus grand désastre de l’histoire du Canada. À 8 h 45, au port de Halifax, deux navires – l’Imo, navire de secours belge, et le Mont Blanc, navire à vapeur français, entrent en collision à la suite de mauvaises communications qui ont amené le Mont Blanc à faire une fausse manœuvre au moment de son entrée au port. Le Mont Blanc transporte des munitions, notamment de l’acide picrique et de la dynamite.

explosion de HalifaxLes installations ferroviaires sont situées non loin du port, près des lieux de l’accident. Le Mont Blanc prend feu peu de temps après la collision; les flammes et la fumée noire viennent rapidement obscurcir le ciel. Un grand nombre de spectateurs, ne se doutant pas du danger, assistent à ce triste spectacle. Pendant ce temps, un marin donne le signal au personnel des chemins de fer d’évacuer rapidement les lieux, car le navire menace d’exploser.

explosion de HalifaxConscient de la gravité de la situation, M. Coleman, télégraphiste de la Compagnie des chemins de fer nationaux au Canada, qui était sur le point de quitter le triage pour se réfugier dans un endroit plus sécuritaire, retourne à son poste de télégraphie. Il vient de se rappeler que le train reliant Boston et Halifax est sur le point d'entrer en gare et qu’il faut le prévenir du danger pour éviter une terrible catastrophe.

M. Coleman réussit à envoyer son télégramme à temps et à empêcher le train de se rendre jusqu’à Halifax. L’explosion a lieu à 9 h 06, tuant quelque 2 000 personnes et en blessant encore davantage. M. Coleman, alors âgé de 45 ans, a sacrifié sa vie pour sauver plus de 700 passagers du train.

M. Coleman a laissé dans le deuil sa femme Frances. Il est enterré au cimetière Mount Olivet, à Halifax.

Photos : Archives nationales

 
    © 2006 Le Temple de la renommée des chemins de fer canadiens.