Accueil   |   Pour nous rejoindre   |   Plan du site   |   English
  Organisation | Nominations  | Intronisations | Nouvelles
Les leaders
Les héros
Les communautés
La technologie
Prix pour réalisations sectorielles
Harold H. Flemmer (2003)
Harold H. Flemmer Harold Flemmer a fait toute sa carrière au Chemin de fer Canadien Pacifique, où il a travaillé de 1947 à 1996, soit presque 50 ans. Il a commencé comme manœuvre à Walsh, en Alberta, au salaire de 64 cents l'heure.

En 1956, il a été nommé contremaître au triage de Medecine Hat, à l’âge très avancé de 25 ans. Il supervisait 26 hommes, qui avaient au moins deux fois son âge.

Il a passé le plus clair de sa carrière à l'entretien de la voie, un aspect essentiel, mais sous-estimé, de l'exploitation ferroviaire. Il a été promu superviseur – Programmes EV en 1958. Pendant de nombreuses années, M. Flemmer a été en astreinte 24 h sur 24, 365 jours par année, travaillant souvent de 14 à 16 heures par jour, 6 ou 7 jours par semaine.

En 1968, il a été nommé superviseur – Fonctions spéciales, poste où il a notamment été appelé à superviser la construction du triage à butte automatisé de Alyth, à Calgary, de 1968 à 1970. À la fin des travaux, Alyth était le triage le plus automatisé du continent. M. Flemmer considérait ce projet clé comme sa plus grande réalisation professionnelle.

En 1975, M. Flemmer a été promu superviseur adjoint - Entretien de la voie dans la division du Pacifique. En 1976, à titre d'agent de développement de la formation à Montréal, il a créé du matériel de formation pour le CFCP en s'appuyant sur sa vaste expérience sur le terrain.

En 1987, il a été promu superviseur – Entretien de la voie. De 1994 à son départ à la retraite en 1996, il a été chef – Programmes EV aux Transports massifs (Canada).

Toutes ces occupations n'ont pas empêché M. Flemmer d'élever une famille en compagnie de Freda, sa femme dévouée. Ils vivent aujourd'hui à Calgary. Ils ont deux filles, deux petits-enfants et deux arrière-petits-fils. M. Flemmer est tout aussi dévoué à sa famille qu'il l'était à son travail au CFCP.

Après avoir pris sa retraite en 1996, M. Flemmer a rassemblé ses souvenirs dans un livre qu'il a intitulé Memories – Childhood Reflections of Farming During the Great Depression and Fifty Years of Railroading. Il a écrit : « J'ai été en bonne santé tout au long de ma carrière. Je n'ai jamais manqué une journée de travail pour cause de maladie en 49 années et 3 mois. Je pense que j'ai travaillé pour la meilleure compagnie de l'histoire de l'Amérique du Nord – le Chemin de fer Canadien Pacifique. »

Pour son dévouement, son ardeur au travail et son intégrité au cours de ses 50 ans de carrière au CFCP, nous sommes heureux d'introniser Harold Flemmer au Temple de la renommée des chemins de fer canadiens en 2003, dans la catégorie Héros.

Photo: La famille Flemmer

 
    © 2006 Le Temple de la renommée des chemins de fer canadiens.