Accueil   |   Pour nous rejoindre   |   Plan du site   |   English
  Organisation | Nominations  | Intronisations | Nouvelles
Les leaders
Les héros
Les communautés
La technologie
Prix pour réalisations sectorielles
Winnipeg, Manitoba (2009)

Le triage Winnipeg du CFCP (environ 1950)Si ce n'était pas du courage de ses citoyens, Winnipeg serait demeurée un petit village des Prairies. À l'origine, le CP devait traverser la rivière Rouge à Selkirk, là où la rivière est plus étroite et le sol moins susceptible d'être inondé. Toutefois, en 1879, les Winnipégois ont voté pour la construction d'un pont d'une valeur de 300 000 $ au-dessus de la rivière Rouge et pour fournir un terrain destiné à la construction de la gare du CP. Ces mesures visaient à convaincre le gouvernement fédéral de déplacer le pont et ainsi tailler une place à Winnipeg sur la ligne transcontinentale. Winnipeg est également devenue le terminus pour l'embranchement du CP allant d'Emerson à la frontière américaine.

Deux ans plus tard, les citoyens ont voté pour fournir des terrains au chemin de fer pour la construction de triages et pour une exemption perpétuelle d'impôt si le CP choisissait leur municipalité comme point divisionnaire et pour l'établissement de ses ateliers. Ces mesures ont fait de Winnipeg la plus grande ville de la province, le centre de distribution des Prairies et une cible importante pour les bâtisseurs de chemin de fer.

La gare Winnipeg du CFCP (1899)La venue de la filiale du Northern Pacific Railway, le Manitoba & Northern Pacific Railway, a mis fin au monopole du CP quand le chemin de fer a rejoint la ville en 1888. L'acquisition du M&NP par le Canadian Northern en 1901 a jeté les bases de l'expansion de ce chemin de fer, qui est devenu une ligne transcontinentale de Montréal à Vancouver.

Le Grand Trunk Pacific a fait de la ville son terminus à l'Est pendant la construction d'une ligne jusqu'à Prince Rupert, au moment où son alter ego, le Chemin de fer National Transcontinental, construisait vers la ville de Québec et Moncton, au Nouveau-Brunswick, depuis Winnipeg. En 1915, Winnipeg figurait sur le plan de trois chemins de fer transcontinentaux, qui avaient tous leurs principaux triages et ateliers en ville ou aux environs.

La gare historique Union de Winnipeg – un chef d'œuvre de l'ancien Canadian Northern Railway – continue d'accueillir les passagers du service transcontinental de VIA Rail, ainsi que ceux utilisant la liaison régionale vers ChurchillLa ville de Winnipeg demeure aujourd'hui un carrefour important pour les deux chemins de fer transcontinentaux canadiens, et elle est desservie par VIA Rail Canada et par des chemins de fer d’intérêt local comme le Central Manitoba Railway.





Un train du CN circulant vers l'ouest passe au-dessus de la rivière Assiniboine à The Forks, au centre-ville de Winnipeg, en juillet 2009. Au fond, à droite, on peut voir l'hôtel Fort Garry, construit par le Grand Trunk Pacific Railway

 

 

 




Le train Canadien de VIA Rail à la gare historique Union de Winnipeg, en novembre 2007

 

 

 

 

 

Photos : 1- 2 CFCP    3-5 K.M. Smith

 

 
    © 2006 Le Temple de la renommée des chemins de fer canadiens.