Accueil   |   Pour nous rejoindre   |   Plan du site   |   English
  Organisation | Nominations  | Intronisations | Nouvelles
Les leaders
Les héros
Les communautés
La technologie
Prix pour réalisations sectorielles
Capreol, Ontario (2008)

Le « Canadien » allant vers l'est, de Winnipeg à Capreol (30 novembre - 1 décembre 2008)La collectivité de Capreol, point divisionnaire du CN dans le nord de l'Ontario et arrêt important du « Canadien », train voyageurs de renommée internationale de VIA Rail Canada, a été intronisée au Temple de la renommée des chemins de fer canadiens en août 2008.

À la suite d’une réunion de la famille Prescott, la collectivité a organisé, dans le cadre de son 90e anniversaire, une vaste opération de restauration de la locomotive à vapeur 6077, qui a été complétée par des bénévoles. Tony Marquis, directeur général Exploitation pour la division de Champlain du CN, dans l'Est du Canada, a participé aux célébrations et annoncé officiellement la nouvelle au nom du Temple de la renommée. Originaire de Capreol, il est un cheminot de troisième génération et un ancien mécanicien de locomotive.

La municipalité a été nommée en l’honneur de Frederick Chase Capreol, un ingénieur civil anglais chargé de la construction de chemins de fer en Ontario. Frank Dennie, considéré comme le fondateur de la collectivité, a construit la première maison en bois rond et a donné des terres au Chemin de fer Canadien du Nord pour qu’il puisse construire les installations de son point divisionnaire. Capreol est devenue une importante étape de la ligne principale de ce chemin de fer, car des équipes de train et de locomotive allaient de Brent, dans l'est de l'Ontario, jusqu'à Foleyet, dans l'ouest de la province, en passant par North Bay. On a donné le nom de M. Dennie et de ses fils à plusieurs rues de la ville.

Gare de VIA Rail (décembre 2008)Plusieurs cheminots importants sont originaires de Capreol, dont Harold Prescott, Mooch DelGreco, Bill McLeish, Gil Sweezey, Wayne Metcalfe, Pat Ross, Laurie Macdonald, Ernie Purcell, Joe Madigan et les dirigeants syndicaux Guy Ethier, Mike Wheten, Todd Cotie et David Colasimone. Plusieurs premiers ministres se sont arrêtés à la gare de Capreol lorsqu’ils traversaient le Canada en train. Sa Majesté la reine Elizabeth, la reine mère et le Gouverneur général ont aussi salué les « Capreolites » à cet endroit.

Capreol demeure une ville ferroviaire : sa gare est utilisée quotidiennement comme point de relève des équipes des trains transcontinentaux intermodaux et des trains de marchandises qui circulent de Toronto vers l'ouest et vice-versa. L'ancienne rotonde, transformée plus tard par le CN en atelier de matériel de travaux, appartient maintenant à un investisseur privé.

En plus du projet du Millenium Centre, qui sert de centre de formation pour le CN, Capreol abrite également le Northern Ontario Railroad Museum and Heritage Centre.

Lors de l'intronisation de Capreol au Temple de la renommée, M. Marquis a souligné que le CN a toujours joué un rôle très actif dans le développement cette collectivité, et l'héritage du chemin de fer comprend le parc Prescott, où se trouve la fameuse locomotive 6077, de type « Mountain », ainsi qu'un fourgon de queue et d'autres éléments connexes du patrimoine. Le passé et le présent de Capreol sont étroitement liés aux rails qui traversent le nord de l'Ontario.


Photos : S.I. Smith

 

 
    © 2006 Le Temple de la renommée des chemins de fer canadiens.