Accueil   |   Pour nous rejoindre   |   Plan du site   |   English
  Organisation | Nominations  | Intronisations | Nouvelles
Les leaders
Les héros
Les communautés
La technologie
Prix pour réalisations sectorielles
Ville Mont-Royal, Québec (2007)

Tunnel : Mont-RoyalVille Mont-Royal est une ville au riche passé qui a été fondée par le Chemin de fer Canadien du Nord afin de financer le projet du tunnel Mont‑Royal.  VMR compte parmi les rares projets réalisés selon la vogue des cités modèles qu’on prévoyait bâtir au début du 20e siècle.

Aujourd’hui, VMR fait partie intégrante de la région de Montréal et du réseau du CN.  Des trains de banlieue continuent en effet d’y circuler sur l’itinéraire original du Chemin de fer Canadien du Nord.  Chaque année au Canada, les trains de banlieue assurent le transport de plus de 60 millions de voyageurs, contribuant ainsi à réduire la congestion des voies de circulation, la consommation de carburant et les émissions.

Logo : Chemin de fer Canadien du NordPendant des décennies, les gens de la région de Montréal se sont déplacés en empruntant une ligne de chemin de fer électrifiée qui faisait partie d’un grand projet de tunnel et de terminal planifié par l’ancien Chemin de fer Canadien du Nord avant la Première Guerre mondiale.  Conçue par Henry K. Wicksteed, ingénieur en chef des arpenteurs de la compagnie ferroviaire, la « ligne du tunnel Mont-Royal » reliait la ligne transcontinentale du Chemin de fer Canadien du Nord située au nord de la ville au centre-ville de Montréal, grâce à un tunnel d’environ cinq kilomètres passant sous le Mont-Royal, qui donna son nom à Ville Mont‑Royal.

Inaugurée en 1918, la ligne électrifiée se rendait à Cartierville.  Elle fut prolongée vers l’ouest jusqu’à Deux-Montagnes en 1925, et vers le nord jusqu’à Montréal-Nord en 1946.

Les vieilles locomotives General Electric et English Electric de type « boxcab » et « steeple cab » ont continué de tirer les trains de banlieue à travers Ville Mont-Royal et le tunnel jusque dans les années 1990.

La ligne a été modernisée depuis.  Les anciennes locomotives de type « boxcab » ont été retirées du service, mais les trains de banlieue forment toujours un maillon essentiel du réseau de transport en commun de la région métropolitaine de Montréal.

Une gare de la ligne de trains de banlieue, située près de Ville Mont‑Royal, à proximité de l’ancien site « Portal Heights », a été nommée « Canora » en l’honneur du Chemin de fer Canadien du Nord (premières syllabes de Canadian Northern Railway) qui construisit la ligne du tunnel Mont-Royal.

Les personnes intéressées par l’histoire ferroviaire de Ville Mont-Royal pourront voir du matériel ferroviaire d’époque, dont une locomotive électrique de type « boxcab », au Musée ferroviaire de classe mondiale ExpoRail, situé à Delson, au Québec.  En 2007, le Temple de la renommée des chemins de fer du Canada a été heureux de rendre hommage à Ville Mont‑Royal et à l’interdépendance positive qu’entretient la ville à l’égard d’un tronçon historique du réseau ferré canadien.

Photo : CN

 
    © 2006 Le Temple de la renommée des chemins de fer canadiens.