Accueil   |   Pour nous rejoindre   |   Plan du site   |   English
  Organisation | Nominations  | Intronisations | Nouvelles
Les leaders
Les héros
Les communautés
La technologie
Prix pour réalisations sectorielles
Revelstoke, Colombie-Britannique (2003)
La gare Revelstoke Nichée au coeur de la chaîne Columbia à l'intérieur de la Colombie-Britannique, Revelstoke est devenue un centre ferroviaire durant la construction du Chemin de fer Canadien Pacifique (CFCP) dans les années 1880. Revelstoke est située en bordure du fleuve Columbia entre la chaîne de Selkirk et la chaîne de Monashee. À l'époque où les premières équipes d'arpenteurs du CFCP travaillaient à déterminer l'emplacement de la ligne, Revelstoke n'était connue que sous le nom de « Second Crossing » (deuxième croisement) en raison de la présence du fleuve Columbia. Avant d'être renommée en l'honneur de Lord Revelstoke – titre conféré au très honorable A. C. Baring, financier britannique –, la collectivité s'appelait Farwell, du nom d'un propriétaire foncier et arpenteur local, A. S. Farwell. En garantissant une émission d'obligations, l'institution financière de A. C. Baring a fourni les fonds qui allaient permettre l'achèvement de la ligne transcontinentale du CFCP.

Le triage Revelstoke et le mont McPhersonEn 1899, la ville de Revelstoke est devenue un important point divisionnaire sur la ligne principale transcontinentale du CFCP et a été dotée de bureaux divisionnaires et de grands ateliers destinés à l'entretien courant des locomotives à vapeur. Depuis plus d'un siècle, des employés du CFCP travaillent à Revelstoke et assurent l'exploitation sécuritaire des trains et l'entretien des voies dans la subdivision de Shuswap jusqu'à Kamloops à l'ouest et dans la subdivision des Rocheuses jusqu'à Field à l'est. Avant que le réservoir du lac Arrow supérieur soit rempli à la suite de la construction de barrages artificiels, Revelstoke était aussi le point de jonction de la ligne principale et de la subdivision de Arrow Lake. Cette ligne secondaire reliait Revelstoke aux bateaux à vapeur du CFCP qui naviguaient sur les lacs Arrow.

Une affiche qui annonce Farwell, qui a devenu RevelstokeLe CFCP a aussi construit un hôtel ferroviaire à Revelstoke. Les voyageurs y faisaient un arrêt repas, à l'époque où les voitures-restaurants ne faisaient pas partie des trains voyageurs qui traversaient les Rocheuses. Cet établissement a été démoli en 1928.

Un train intermodal du CFCP filant en direction ouest traverse le fleuve Columbia avec à son bord une nouvelle équipe de train provenant de RevelstokeRevelstoke reste un important centre ferroviaire dans le corridor Calgary-Vancouver du CFCP. Des équipes de l'endroit continuent de conduire en toute sécurité des trains de charbon, de marchandises diverses et de céréales tractés par des locomotives diesels modernes et économes en carburant. Des équipes d'entretien de la voie en résidence à Revelstoke font avec dévouement l'entretien de la ligne en relevant d'énormes défis sur les plans de la géographie et de l'exploitation, notamment ceux que posent les quantités records de neige qui tombent au col de Rogers chaque hiver. Les cheminots de Revelstoke perpétuent une tradition héritée des pionniers qui assuraient la sécurité et la ponctualité des trains il y a plus d'un siècle. C'est dans cet esprit que le Temple de la renommée des chemins de fer canadiens accueille Revelstoke au sein des communautés membres en 2003.

L’hôtel Columbia House à Revelstoke

 

 

 

Photos: CFCP

 
    © 2006 Le Temple de la renommée des chemins de fer canadiens.